Le projet

« Nous souhaitons que ce lieu, notre lieu de vie, soit accueillant pour tous : les touristes et les voisins, les gens ordinaires, les aveugles et les fous, les enfants et les vieillards, les artistes et les curieux. » 

illustration Touche-a-tout

Le Département de Loire-Atlantique est propriétaire du Canal de Nantes à Saint-Nicolas-de Redon depuis 2008.
Le Département est aussi propriétaire de 16 maisons éclusières qui bordent la voie d’eau. Il souhaite développer l’attrait touristique de la région tout en valorisant ce patrimoine: il ouvre alors les maisons éclusières pour des projets variés.

Actuellement, dix maisons éclusières sont occupées par des éclusiers en activité. Deux maisons éclusières ont déjà été mises à disposition en 2016.

À La Tindière à Nort-sur-Erdre , la maison a été rénovée en gîte et sa terrasse gourmande accueille promeneurs et cyclistes.

Celle de Bougard à Saint-Omer-de-Blain est un gîte d’étape où l’on brasse une délicieuse bière à base de houblon sauvage du canal, l’Eclusière.

Afin de poursuivre la valorisation de cette voie d’eau, le Département a lancé en 2017 un deuxième appel à projets pour animer deux autres maisons éclusières : celle de Cramezeul à Nort-sur-Erdre et celle de La Touche à Guenrouët.

Nous avons déposé notre projet, « Délices et accueil pour tous à la maison éclusière de La Touche », le 4 septembre. Nous avons été reçus pour un entretien le 29 septembre. Et le 13 octobre nous avons eu la réponse: notre projet était retenu!

À La Touche, nous voulons créer un petit restaurant et une buvette où nous proposerons une cuisine saine et faite maison, alimentée par les produits de notre potager et les ressources locales.
Découvrez d’ailleurs nos assiettes d’été 

Nous souhaitons que ce lieu, notre lieu de vie, soit accueillant pour tous : les touristes et les voisins, les gens ordinaires, les aveugles et les fous, les enfants et les vieillards, les artistes et les curieux.
Ce lieu sera respectueux de son environnement proche et lointain, construit et habité de façon durable, et aussi autonome que possible en énergie et en autres ressources.